J'ai testé et consommé... Pure Poison Elixir - Dior

Publié le par Addline

Comme quoi je ne parle pas que make-up ! Ahah ! Je tenais à discuter avec vous de ce parfum, de mon parfum, de feu mon parfum (puisqu'il est vide !).


Un coup de cœur… Il ne suffit que d'un coup de cœur pour atteindre l'apogée du plaisir olfactif ! Un orgasme nasal…
Euh j'en fais pas un peu trop là ? Si ? Bon, changeons de ton alors…
Que disais-je ?

Dior… luxe, volupté, richesse(s), inaccessibilité, standing, classe, élégance… voilà tout ce que m'évoque ce nom. Une marque, que dis-je, une griffe, dans le monde du prêt-à-porter de luxe, dans le monde de la mode… dans le Monde !
Décomposition en 4 temps…



- Dior -
Dior, c'est pour qui en fait ? Y aurait-il une acheteuse-type ? La mamie bourgeoise, maquillage impecc', chignon impecc', ongles impecc', tailleur impecc' (pas forcément Dior, hein… Chanel, YSL and co sont également acceptables) par exemple ? La fi-fille à papa, du même type que la mamie bourgeoise, mais en plus jeune ? Et bien non, désormais, Dior s'adapte aux dures réalités du marché ! On en pleurerait presque pour eux… - hihi - non… Dior s'est depuis longtemps ouvert à des nouveaux horizons !

Devant le manque évident de riches capables d'assouvir leurs besoins de luxe(ure ?), et le manque à gagner de n'être acheté que par les gens ayant les moyens, Dior est disponible auprès de la basse populasse dont je fais partie. Et même si je n'irais pas jusqu'à m'acheter un tailleur ou une robe de cocktail de notre cher Christian, des produits de beauté, ou des sacs, ça peut encore passer !
Dans les parfumeries « standards », on trouve Dior et ses amis. Au rayon maquillage, au rayon crèmes and co, mais également bien entendu au rayon parfums !

Une gamme de parfums assez vaste où il est assez aisé de trouver son bonheur… aisé, je peux le dire oui, puisque je l'ai trouvé et par deux fois ! Mais là, j'suis là pour parler de LA Première Fois ! ??? Toute première fois, tou-toute première fois… ???

Et pour cette toute première fois, j'avais choisi la nouveauté de Dior de la saison 2006, j'ai nommé : Pure Poison ELIXIR, ce dernier mot étant très important, vital même, puisque c'est ce qui le différencie de son camarade, le fameux Pure Poison. Qui était lui-même différencié de son aïeul Poison par l'ajout du terme Pure ! Très compliqué certes, et pas forcément très novateur : dans la série « on prend les mêmes et on recommence », Dior a fait fort (oups la rime pourrie !)



- Pure -
Un look vraiment sympa, dans la continuité des membres de la famille Poison, mais avec un petit truc en plus qui me ressemble (non, je ne ressemble pas à une poire, c'était une façon de parler !).


Le verre est doublé, et on distingue la partie interne, blanche, puis la partie externe, teintée également de blanc, mais aussi de mauve, de prune, et de reflets iridescents, ce qui donne un côté très glamour, sensuel à l'excès, mais aussi un peu viellot, il faut l'avouer. Les lettres sont en noir, ce qui fait qu'elles ressortent bien, et on les voit par transparence sur le verre interne, ce qui est du plus bel effet.
Sensualité qui est accentuée par la poire surmontant le flacon, poire qui reflète la différence visuelle majeure d'avec la version Non-Elixir. Eh oui, quoi de plus banal que d'appuyer sur un simple bouton pschitt ? Avec cet elixir, c'est la grande classe, et donc on appuie sur la poire afin de pschitter le parfum sur soi. Elle est tissée de violet/prune, pour rester dans la même gamme de couleurs que le flacon.

Je trouve que c'est un objet très sensuel, vraiment beau, qui a une personnalité propre, et qui porte bien son nom de Pure Poison. Je ne me lasse pas de regarder ce flacon, car je le trouve vraiment très réussi, très abouti, et très esthétique. Je l'ai même conservé, alors que je ne garde aucun de mes anciens flacons (quoique... mon Kenzo Amour ne partira pas à la poubelle !)




- Poison -
Un parfum, ça n'est pas qu'un look… On peut être beau, mais puer comme un munster qu'aurait passé 1 mois dans une boîte tupperware… Enfin, j'connais aucun être humain normalement constitué qui serait capable de puer autant, mais bon ! Tout ça pour dire que l'habit ne fait pas le moine !

C'est à ce moment que je me maudis intérieurement d'avoir eu l'intention d'écrire mes impressions sur un parfum, alors que je ne sais pas parler des odeurs ! hihi… triple buse que je suis !
Tiens, laissons d'abord causer les pros : qu'est-il dit sur ce parfum…

Osmoz, vient à mon aide, grand gourou du parfum !!!!
« Un départ fusant et incisif dû au petit grain et à la mandarine verte. Puis se dévoile la note narcotique de la fleur d'oranger mêlée au jasmin Sambac, aux arômes doux et sucrés. Enfin, le fond se fait poudré, riche et ambré dans un épanouissement de bois, vanille et absolue fève de cacao.
Tête :
Petit Grain, Mandarine verte
Coeur :
Fleur d'Oranger, Jasmin Sambac
Fond :
Santal, Ambre, Amande, Vanille, Absolue Cacao »
Voilà ce qui est dit…

Pour la petite explication aux néophytes du parfum, comme moi, et mes impressions pour chaque "étape" du reniflage :
- les notes de tête correspondent à l'odeur initiale du parfum. Dans le cas de Pure Poison Elixir, c'est un peu piquant, vif, et frais, tout en restant un peu amer. C'est une odeur très agréable, mais je ne saurais la décrire exactement, la rapprocher d'odeurs, juste de sensations, faire des associations odorat/idées : la vivacité, l'energie, le dynamisme, mais également un caractère fort, indépendant. Ces notes de tête ne restent pas très longtemps sur la peau. Ce ne sont que des odeurs éphémères.

- les notes de cœur révèlent la dominante du parfum, son caractère central, principal. Ici, la fleur d'oranger est douce, mais dominée par l'odeur de jasmin. Ce jasmin est d'ailleurs totalement différent des jasmins que j'ai eu l'habitude de sentir. En général je n'apprécie pas le jasmin, mais associé comme il l'est aux différentes senteurs qui l'accompagnent, je l'adore. Ceci est peut-être dû au fait que ce jasmin n'est pas un banal jasmin : c'est un des jasmins les plus parfumés, mais également un des plus rares. C'est un des piliers de ce parfum. Les qualificatifs que je lui associerais, seraient : intensité, mystère, originalité, piquant, audace, séduction…

- les notes de fond correspondent aux fragrances qui durent, qui restent sur la peau, celles qui confèrent au parfum sa tenue dans le temps. La vanille est un classique des notes de fond, et on la sent un peu dans ce parfum, enfin, moi je la décèle en tout cas ! Le santal également. L'amande est l'ambre sont pour moi plus difficile à dénicher dans ce parfum. Peut-être parce que d'une, je n'ai aucune idée de l'odeur exacte de l'ambre, et peut-être parce que pour moi, l'odeur de l'amande revient à celle de la pâte d'amande, gourmande que je suis, et par conséquent, je ne la retrouve pas dans ce jus ! Peut-être que le fond doux et tendre, pas agressif du tout, du parfum est la résultante de l'utilisation de l'amande ou de l'absolue cacao, dont j'ignore également la senteur véritable ! (du nesquik ?) En tout cas, plus le temps passe, et plus mon parfum s'adoucit, perd un peu de son piquant, pour conserver du caractère, mais moins « violent ». On conserve tout de même un peu d'amertume, comme une odeur un peu décalée, qui donne un côté audacieux toujours.



- Elixir -
Tel un filtre magique, ce parfum m'a totalement envoûtée. Je l'ai porté quasi exclusivement pendant des mois, et mon écharpe hivernale en est imprégnée, pour mon plus grand plaisir ! C'est un véritable elixir de joie, de bonne humeur, de caractère, avec cette petite pointe d'audace et de séduction qui me fait me sentir femme !
Ce parfum laisse une odeur douce et subtile sur soi, il en faut vraiment peu pour porter un elixir charnel mais pas trop coquin toute la journée ! Je qualifierais cela presque comme de la séduction d'affaires ! C'est mystérieux, audacieux, séducteur, mais tout en restant à couvert, protégée par la senteur d'une femme class'… C'est assez compliqué à expliquer en fait !

La séduction sophistiquée… !

Et en plus, cette odeur fabuleuse tient bien sur moi, ce qui est rare pour les parfums, dans mon cas. Je le pschiiite le matin, et le soir, je sens encore des effluves monter à mes narines ! Enfin, ça, c'est quand ça ne fait pas un mois que je le porte quotidiennement bien sûr !

Mais cette séduction sophistiquée longue durée a un prix : vous pourrez vous le procurer pour la somme tout de même conséquente de 56 € les 30ml (ou 82€ les 50ml). Même pour une potion magique dans un flacon magique, cela fait cher l'élixir ! Mais chaque plaisir coupable a un prix, et celui-ci est le prix du mien !



Pour résumer, j'suis tombée totalement fan de ce parfum, qui me correspond parfaitement : une odeur de séduction, mais également de douceur et d'élégance (j'dis pas que j'suis élégante, mais j'aimerais bien !) Je l'adore que ce soit au niveau de sa composition parfumée ou de son look moderne mais raffiné à tendances "vieillote". Les coups de foudre olfactifs existent !
Tant pis pour le prix (presque 4 faps MAC quand même...) Et puis, on n'achète pas 3 parfums par jour non plus…. ;)




Un avis très long mais pour un parfum qui "le vaut bien" !

Et vous, si vous le connaissez, vous en avez pensé quoi ? Il est "votre odeur" ? Racontez moi :)

Publié dans Je teste...

Commenter cet article